Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 octobre 2012 3 17 /10 /octobre /2012 20:19

Resident-evil-6.jpg

 

Bon j'en viens à écrire un petit article dessus, car je vois de nombreuses critiques que je trouve souvent éxagérées. En effet être le détracteur d'un nouveau jeu est aisé, surtout s'il est une suite d'une série d'exception.

Avec cet épisode 6, Capcom a essayé d'innover, en prenant en compte les diverses remontrances des joueurs. On se retrouve avec un nouveau gameplay, la possibilité de tirer en se déplaçant, un système de combat au corps à corps et trois scénarios de base que l'on peut faire avec divers duo de personnages. Même si cela fait bien longtemps que la série s'est éloignée du genre survival horror, il n'en demeure pas moins que l'univers créé depuis la génèse des Resident Evil est toujours existante et évolue de manière cohérente au fur et à mesure des épisodes.

Donc pour les scénarios, cela va du plus orienté survival, avec son côté Left 4 Dead, jusqu'au plus bourin, en passant par une version "Némesis" très inspiré de RE 3. une fois le jeu fini, on a le droit à un 4ème scénario qui n'est pas sans rappeler le bonus de RE 4 

Pour le gameplay, même s'il est loin d'être parfait, il faut saluer la volonté de Capcom de s'adapter aux normes actuelles, d'ailleurs le corps à corps est très efficace et n'est pas s'en rappeler le plaisir que l'on avait dans les anciens beat them all.

J'en arrive à la partie graphique, entendre dire que le jeu n'est pas beau est d'une absurdité, en fait on peut prétendre qu'il est inégal, avec des parties moyennement soignées, mais aussi des passages magnifiques. On notera aussi de gros efforts esthétiques lors de certains passages, comme dans le métro où l'on est dans un environnement très sombre et juste un léger éclairage au fond et les silouhettes des zombies qui se dessinent... ou encore le passage de l'église où l'on attend que les survivants ouvrent la porte et que des hordes de morts vivants nous assaillent...

Le mode coopération débarqué dans le 5 est toujours présent, sauf que là, on ne meurt plus bêtement à cause d'une IA à la ramasse, de plus c'est bien plaisant de pouvoir arpenter le jeu à deux. Seul petit hic, une petite perte de qualité au niveau des textures.

En conclusion, même si RE 6 est loin d'être le meilleur des Resident Evil, il a le mérite d'exister et de permettre de se replonger dans cet univers glauque. Bien entendu, on appréciera plus ou moins les différents scénarios. Alors si vous êtes des aficionados de la série, ou que vous aimez les action horror,  n'hésitez pas, vous y trouverez votre compte. Par contre si vous êtes à la recherche d'un survival horror qui vous colle au canapé en vous remuant les tripes, passé votre chemin et orientez-vous vers d'autres jeux plus flippant et moins orienté action... vous pouvez à ce propos découvrir l'histoire du survival horror part 1 / part 2 / part 3 / les plus

Alors bon jeu à tous 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by le petit infographiste
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le Petit Infographiste, le blog
  • : Voici le blog du e-magazine, Le Petit Infographiste, traitant de la 3D, 2D, temps réel, Web3D, Photographie et jeux vidéo...
  • Contact

Recherche